Les différents comités de la clinique CONTI

  • Le CLIN (COMITE DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES)

Conformément à la réglementation en vigueur, la clinique CONTI a mis en place un CLIN. Son objectif est de définir la stratégie en matière de prévention, de surveillance, et de formation du personnel. Il édicte les recommandations suivies par les unités de soins ainsi que l’application des nouveaux protocoles et réglementations. Un programme annuel de lutte contre les infections nosocomiales de l'établissement de santé est affiché à l’accueil de la clinique.

  • le CLUD (comite de lutte contre la douleur)

La douleur n’est plus une fatalité, elle se prévient, se soulage et se traite…

Aujourd’hui le traitement de la douleur est une préoccupation essentielle et quotidienne de l’équipe d’anesthésistes et des équipes soignantes. Le CLUD aide à la définition, à la promotion et à la mise en œuvre d’une politique de soins cohérente en matière de lutte contre la douleur.

  • la cru (Commission des Relations avec les Usagers et de la qualité de la prise en charge)

Cette commission a pour mission de veiller au respect des droits des usagers, de faciliter leurs démarches et de contribuer par ses avis et propositions à l 'amélioration de la qualité de l'accueil et de la prise en charge des personnes malades et de leurs proches.


  •  Le COMEDIMS (Comité du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles) 

Il est présidé par le pharmacien gérant de la Clinique.

Il participe à l’élaboration de la liste des médicaments et des dispositifs médicaux stériles dont l’utilisation est recommandée dans l’établissement. Il coordonne les actions en matière de bon usage des médicaments (en relation avec le CLIN). Il favorise la mise en place d’une organisation permettant le suivi et l’évaluation des prescriptions. Il définit les actions de formation à mettre en œuvre pour les personnels médicaux et paramédicaux.

  • le clan (Comité de Liaison Alimentation Nutrition)

Le CLAN a un rôle de conseil pour l’amélioration de la prise en charge nutritionnelle des malades, et de la qualité de l’ensemble de la prestation alimentation-nutrition. Il dresse un état des lieux des besoins de l’établissement et prépare un programme d’action annuel en matière d’alimentation et de nutrition (action de dépistage de la mal nutrition, mise ne place d’outils de surveillance de l’alimentation..).